Fiches d’identité d’espèces aquatiques

Bannière des espèces aquatiques en péril Sebaste Acadien

Précautions pour la remise à l’eau du flétan de l’Atlantique [PDF]

Nom :

Sébaste acadien (Sebastes fasciatus)

Autres noms :

Sébaste atlantique

Statut selon la LEP :

Non inscrite

Taille :

Peut atteindre jusqu’à 70 cm de longueur.

Nourriture :

Se nourrit de petits invertébrés (copépodes, krill, crevettes) et de petits poissons (myctophidés ou poissons-lanternes).

Lieux propices à l’observation :

Le sébaste acadien se trouve dans les eaux profondes du golfe du Saint Laurent et du chenal Laurentien et le long du talus continental, du sud ouest des Grands Bancs au banc d’Hamilton inlet. On le trouve également dans les baies et les chenaux profonds de Terre Neuve et du Labrador.

Menaces :

La pêche dirigée est la principale cause des fluctuations observées dans l’abondance de l’espèce. Les prises accessoires dans les autres pèches, particulièrement la pêche de la crevette, et les conditions environnementales défavorables peuvent éqalement avoir des répercussions importantes sur les populations de sébaste.

Habitat :

L’espèce vit dans les eaux froides entre 100 m et 700 m de profondeur. Leur répartition est stratifiée selon les profondeurs, les plus petits individus se trouvant dans les eaux les moins profondes et les plus gros dans les eaux les plus profondes.

Remarques :

On compte trois espèces de sébaste dans les eaux de Terre Neuve et du Labrador : le sébaste orangé (sebastes marirus), le sébaste acadien (sebastes fasciatus) et le sébaste atlantique (sebastes mentella), les deux dernières étant connues sous l’appellation de sébaste atlantique. Les trois espèces sont très semblables et il est difficile de les distinguer.