À notre sujet

Notre Région

La Région de Terre-Neuve et du Labrador compte plus de 29 000 km de côtes et englobe un plateau continental de 2,5 millions de kilomètres carrés. Sa zone de responsabilité comprend une partie du golfe du Saint Laurent et compte trois frontières internationales, à savoir une avec la zone réglementée par l’Organisation des pêches de l’Atlantique Nord Ouest (OPANO), une avec Saint Pierre et Miquelon (France) et une avec le Groenland. Elle couvre une zone allant des eaux côtières jusqu’au Bonnet flamand, à 320 milles marins des côtes.

Nos équipes

L’Administration centrale de la Région est située à St. John’s. La Région compte trois bureaux de secteurs, soit un à Mount Pearl, un à Grand Falls-Windsor et un à Corner Brook. La Région de Terre‑Neuve et du Labrador compte au total 11 bureaux principaux et 22 bureaux secondaires. Pour trouver un bureau près de chez vous, cliquez sur le bouton Contacts régionaux.

Pour exécuter son mandat, Pêches et Océans dispose d'un effectif de 1 700 employés affectés à des responsabilités fort diverses et parfois d'une grande complexité. Qu'ils soient postés dans des bureaux, des camps, des bateaux ou des hélicoptères, leurs rôles vont de celui d'agent de patrouille et de membres d'équipage de navires de recherches jusqu'à celui d'agent de liaison avec les collectivités et les Autochtones, en passant par les fonctions d'agent de contrôle de la conformité, de chercheurs, d'analystes et de conseillers. Pour connaître les possibilités de carrière à Pêches et Océans Canada, consultez la rubrique Perspectives de carrière.

Nos services

La Région de Terre‑Neuve et du Labrador offre des services très divers à ses clients dont font partie les pêcheurs commerciaux et les pêcheurs autochtones, l’industrie du transport maritime, les administrations portuaires, les défenseurs de l’environnement, les associations socioéconomiques, les établissements d’enseignement et le milieu scientifique, entre autres. 

En tant qu’organisme de service spécial de Pêches et Océans Canada (MPO), la Garde côtière canadienne (GCC) aide ce ministère à s’acquitter de sa responsabilité de garantir aux Canadiens des voies navigables sécuritaires et accessibles. La GCC possède et exploite la flotte civile du gouvernement fédéral et fournit des services maritimes essentiels aux Canadiens. Aussi, la GCC joue également un rôle prépondérant dans l’exploitation et le développement durables des océans et des voies navigables du Canada.

Pour obtenir de plus amples renseignements veuillez consulter la GCC - Région de l'Atlantique.