Protocole sur les crabes à carapace molle

Renseignements de base

Dans la pêche du crabe, la manipulation des crabes à carapace molle peut occasionner un fort taux de mortalité parmi ces crabes. Afin de permettre la fermeture pertinente et en temps voulu des zones présentant un pourcentage élevé de crabes à carapace molle, tout en autorisant la poursuite de la pêche dans d’autres zones, on a élaboré et mis en pratique dans certaines zones, en 2004, un protocole fondé sur un système de quadrillage. Les zones de pêche sont quadrillées et la pêche est fermée dans un carré donné lorsqu’un un observateur en mer constate que la présence de crabes à carapace molle dépasse la limite acceptable. Ce système est en vigueur dans toutes les divisions de l’OPANO depuis 2006.

Protocole

  • Un protocole sur les crabes à carapace molle fondé sur un système de quadrillage est en vigueur dans toutes les divisions de l’OPANO.
  • Dans les divisions 2J de l’OPANO, divisions 3K de l’OPANO, divisions 3Ps de l’OPANO et divisions 4R de l’OPANO, la pêche sera fermée dans les carrés où le pourcentage de crabes à carapace molle établi par un observateur en mer sera égal ou supérieur à 20 %.
  • Dans les divisions 3L de l’OPANO et divisions 3NO de l’OPANO de l’OPANO la pêche sera fermée dans les carrés où le pourcentage de crabes à carapace molle établi par un observateur en mer sera égal ou supérieur à 15 %.
  • Les zones fermées en raison d’une présence trop élevée de crabes à carapace molle demeureront fermées pour le reste de l’année.
  • Toutes les dates de fermeture de la pêche sont susceptibles d’être modifiées en raison d’une présence trop élevée de crabes à carapace molle. L’attribution d’un quota individuel (QI) ne garantit pas que la totalité du quota sera débarquée.