DÉCLARATION

Pêches et Océans Canada

DÉCLARATION

Lancement dès l’hiver 2018 d'évaluations scientifiques annuelles et complètes du stock de morue du Nord

Le 19 avril 2017

 

ST. JOHN’S, T.-N.-L. - Pêches et Océans Canada (MPO) reconnaît l'importance culturelle et économique des stocks de morue du Nord pour les pêcheurs et les communautés de Terre-et-Neuve-et-Labrador. En conséquence, et en conformité avec les recommandations récentes formulées à la fois par le Comité permanent des pêches et des océans de la Chambre des communes et par le Comité consultatif du poisson de fond 2+3KLNO, le MPO (Région de Terre-Neuve et du Labrador) entamera des évaluations complètes des stocks dès l’hiver 2018 et pendant les cinq prochaines années. Ces évaluations permettront d’approfondir notre compréhension de l’évolution des stocks de morue du Nord, et ainsi, de mieux orienter nos décisions de gestion, qui pourraient en bout de ligne bénéficier aux pêcheurs et aux communautés qui dépendent de cette ressource emblématique.

Les stocks de morue du Nord sont en croissance depuis le milieu des années 2000. Bien que cette tendance a continué de se manifester en 2016, les stocks se situent toujours dans la partie inférieure de la zone critique, si bien qu'il faut des mesures de gestion de la pêche pour en promouvoir la croissance. Les scientifiques du MPO poursuivent leurs études des effets des conditions changeantes de l'océan sur nos ressources halieutiques, et notamment sur la morue du Nord, et sur nos écosystèmes de façon plus générale. Ce sont là des travaux importants que le MPO continue d’effectuer. Au cours des cinq prochaines années, le personnel scientifique du MPO surveillera de près l'évolution de la morue du Nord et mènera chaque année des évaluations complètes des stocks au coût pour chaque évaluation d’environ 2,75 millions de dollars.

Tous les avis scientifiques du MPO sont le fruit d'un processus rigoureux d'examen par les pairs. Les pêcheurs collaborent avec nos scientifiques pour l'évaluation de l’état des stocks de poissons, et les résultats des évaluations scientifiques sont rendus publics. Nos décisions en matière de gestion des pêches sont fondées sur des données probantes issues de méthodes scientifiques de pointe, et visent toujours à préserver nos précieuses ressources halieutiques pour qu'elles puissent profiter aux pêcheurs canadiens aujourd'hui et pour les générations à venir.

Kevin G. Anderson
Directeur général régional
Pêches & Océans Canada, Région de Terre-Neuve et du Labrador

- 30 -

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS :

Demandes des médias
Communications
Pêches et Océans Canada
709-772-3375